Ce dimanche, j'ai accompagné Dorthe, ma tutrice de stage, et des amies à elle qui allaient cueillir des groseilles à l'est de Nuuk. Des myrtilles, il y en a partout autour de Nuuk mais les groseilles se font bien plus rares et il faut connaître les « bons coins » ce que bien souvent seuls les anciens connaissent et c'est d'ailleurs auprès d'une vieille femme groenlandaise que Dorthe a appris l'existence de cet endroit, à deux heures de bateau de Nuuk, quand même!

Le mini-fjord Sulugssugutip Kangerdlua ce n'est pas la porte à côté et cela montre bien qu'il faut les mériter, ces groseilles!... mais il faut faire vite, il commence à geler à nouveau la nuit et les précieuses baies disparaîtront bientôt! Un petit point sur ces groseilles qui ressemnblent pas mal par leur taille et leur couleur à nos groseilles française mais celles-ci poussent à même le sol (les plants n'excèdent pas 5cm de hauteur), leurs textures et leur goût sont bien différents de ce que l'on connaît. Leur nom anglais est rock cranberry alors qu'elles sont appelées Tyttebaer en danois. Je déterminerai demain, dans un dictionnaire français-danois si la traduction est bien « groseilles ».
Nous avons fait le plein de ces baies, surtout Dorthe qui souhaite faire de la confiture pour accompagner le caribou. Nous ramassons également des myrtilles et je collecte des feuilles de Qajasaaq (aussi appelé "ledon des marais", voir ici) qui sont très aromatiques, excellentes en infusion et bonnes pour les voies respiratoires! Je souhaitais également ramasser quelques cèpes rudes mais ceux-ci étaient déjà abîmés.

Après la récolte nous sommes allés marché un peu, à la recherche d'un lièvre ou de quelques oiseaux puisque nous étions équipés d'un fusil. Nous n'avons rien trouvé et j'ai ainsi pu m'exercer (un peu) au tir sur cible mobile: une feuille de papier (!). Nous avons par contre trouvé beaucoup de crânes de caribous (voir photo). On pourrait croire que la chasse est prolifique dans ce coin mais elle est en réalité interdite depuis quelques temps pour que la population devienne plus importante.

Pour garder les groseilles et pour pouvoir les ramener en France j'en ai fait de la confiture... c'était une grande première pour moi (tout seul) et c'est plutôt sympa que cette première ait lieu au Groenland! Je suis d'ailleurs assez fier du résultat et ne me suis pas fait prié pour nettoyer la casserole!

Les photos de cette journée.